Pour plus de sécurité quand même, on décide de la préparer dehors attaché avec son licol.

Pas stressé pour un sou, elle ne dit même rien quand l'étalon d'a coté (qu'on prépare pour la parade lui aussi) vient lui renifler les fesses.

Le propriétaire de l'étalon nous demande si l'on ne veut pas une saillie gratuite : Douchka à l'air d'accord rire ... Mais pas son éleveuse. La jument étant vraiment très entreprenante. Elle levait la queue et urinait. Le monsieur ira attacher son étalon un peu plus loin. A cet instant déjà mon apriori sur les arabes en prend un coup, cet étalon à l'air très gentil et n'est pas un fou furieux.

La pouliche est pansée, je remarque qu'elle ne tient pas trop en place à l'attache mais rien d'alarmant. Elle n'a pas l'air vicieuse, ne cherche pas à mordre ou à taper. Une exception faite quand on essaye de lui prendre les membres postérieurs, mais pas de réaction agressive, elle le fait plus par peur.

Un dernier coup d'huile de bébé sur la tête pour que cela brille et voilà la pouliche partie pour la parade des races réservées aux Purs sangs Arabes. Les autres chevaux ont l'air déchaînés, enfin il font les beaux et les fous quoi !

Douchka elle semble être insensible à tout se remue ménage : elle trotte et galope mais sans plus, elle fait ce qu'on lui demande c'est tout. Je suis impressionnée, j'aurai pensé qu'avec la foule, les micros, la musique, les gens qui crient une pouliche de 4 ans aurait fait des écarts ... RIEN ! Elle sors de la carrière au pas, tranquille. (Ce calme en concours elle le gardera toujours même des années plus tard)